Vivre en suivant son cœur n'est pas franchement prudent,
mais tu n'es pas là parce que 
tu recherches la sécurité,
pas vrai ?


Hello !

C'est chouette de te voir ici. Prends-toi un café pendant que je finis d'arroser les plantes, je suis à toi dans une minute. Au fait moi c'est Lou, je suis une écrivain-voyageuse. Et toi ?

Pars à l'aventure...

Je suis ni fragile, ni violente, faut juste que j’arrête de me planquer !
C’est fou comme on peut avancer longtemps dans la vie en se racontant de gros GROS cracs. Tu veux que[...]
Soyez avides, prenez tout et ne retenez rien
J’ai l’impression que le fantasme généralisé autour du fait de construire son business sur internet et de vivre de sa[...]
La pute se donne à tous et n’appartient à personne
Hier, j’ai participé à un cercle de femmes autour de la créativité, qui m’a beaucoup apporté. Beaucoup plus que ce[...]
God save the punks !
Quelle étrange époque qui nous produit des punks aux perfectos luisants et aux crêtes impeccables, plus occupés à se prendre[...]

Suis mes dernières péripéties sur Facebook :

Comments Box SVG iconsUsed for the like, share, comment, and reaction icons

3 jours

Lou des Steppes

Début juin, je pars pour un voyage d'environ 5000km autour de la France à la rencontre des gens de ma communauté et de certains lieux qui me tiennent à cœur. Je veux montrer la joie de s'élancer vers ses désirs sans tout savoir à l'avance et d'apprendre à co-créer, improviser avec la vie. 🏴‍☠️ <3 🔥

Rejoins l'aventure sur Patreon dès maintenant :
www.patreon.com/loudesteppes

Illustration : Liselotte Parmentier
... Voir plusVoir moins

Début juin, je pars pour un voyage denviron 5000km autour de la France à la rencontre des gens de ma communauté et de certains lieux qui me tiennent à cœur. Je veux montrer la joie de sélancer vers ses désirs sans tout savoir à lavance et dapprendre à co-créer, improviser avec la vie. 🏴‍☠️

3 semaines

Lou des Steppes

Au coin de la rue, une fille à sa mère :
« Mais j’ai le droit de lui dire !
- Mais tu pourrais être gentille quand même.
- Mais je l’aime pas ! J’ai le droit de lui dire.
- Oui mais ça se fait pas, Chloé, il faut être gentille.
- MAMAN !!! (la gamine s’arrête, campe sur ses deux pieds et grimace jusqu'à devenir rouge de colère) J’AI LE DROIT DE LUI DIRE QUE JE L’AIME PAS, ET PIS C’EST TOUT !!!
- … ... C’est vrai... Tu as raison. »

Putain o_0 Les nouvelles générations, elles badinent pas avec l’affirmation de soi. Rien à branler de l'obligation d'être gentille. Et zou ! Ça dégage.

[ photo : la magnifique basilique abbaye de Saint-Martin d'Ainay datant du XIIe siècle <3 ]
... Voir plusVoir moins

Au coin de la rue, une fille à sa mère :
« Mais j’ai le droit de lui dire !
- Mais tu pourrais être gentille quand même.
- Mais je l’aime pas ! J’ai le droit de lui dire.
- Oui mais ça se fait pas, Chloé, il faut être gentille.
- MAMAN !!! (la gamine s’arrête, campe sur ses deux pieds et grimace jusquà devenir rouge de colère) J’AI LE DROIT DE LUI DIRE QUE JE L’AIME PAS, ET PIS C’EST TOUT !!!
- … ... C’est vrai... Tu as raison. »

Putain o_0 Les nouvelles générations, elles badinent pas avec l’affirmation de soi. Rien à branler de lobligation dêtre gentille. Et zou ! Ça dégage.

[ photo : la magnifique basilique abbaye de Saint-Martin dAinay datant du XIIe siècle

4 semaines

Lou des Steppes

Je voudrais pas spoiler avec un mégaphone et un néon géant mais : ON VOUS PRÉPARE UN TRUC DE OUUUUUF AVEC LIZ. <3 🔥🔥🔥

VA FALLOIR OUVRIR LES FRONTIÈRES À PLUS DE 100KM APRÈS LE 2 JUIN OÙ JE VAIS COMMENCER À CREUSER DES TUNNELS SOUS TERRE POUR AVANCER !!! 🚜💣💥
... Voir plusVoir moins

Je voudrais pas spoiler avec un mégaphone et un néon géant mais : ON VOUS PRÉPARE UN TRUC DE OUUUUUF AVEC LIZ.

4 semaines

Lou des Steppes

En 2013, j'ai terminé pour la première fois les chemins de Santiago de Compostela (800km de marche).

Le dernier jour, j'étais accompagnée d'un petit groupe de pèlerins venant de tous les pays, après qu'un chilien prénommé Santiago m'ai couru après - boitant et gémissant - pour m'inviter à terminer la route avec eux. Il m'avait vu les observer brailler et chanter à la terrasse d'un bar où j'avais songé "Ah, combien mon chemin aurait-il été différent si j'avais été entourée d'un joyeux chaos humain comme celui-là..."

Je crois bien qu'après ça, on s'est arrêté à chaque bar et chaque carrefour qu'on a trouvé pour tenter de faire reculer le moment de notre arrivée. Chacun voulait continuer de marcher, ensemble. Voilà pourquoi cet instant sur la photo, prise sur la place de la cathédrale Saint Jacques marquant la fin de notre pèlerinage, est si puissant. <3
... Voir plusVoir moins

En 2013, jai terminé pour la première fois les chemins de Santiago de Compostela (800km de marche).

Le dernier jour, jétais accompagnée dun petit groupe de pèlerins venant de tous les pays, après quun chilien prénommé Santiago mai couru après - boitant et gémissant - pour minviter à terminer la route avec eux. Il mavait vu les observer brailler et chanter à la terrasse dun bar où javais songé Ah, combien mon chemin aurait-il été différent si javais été entourée dun joyeux chaos humain comme celui-là...

Je crois bien quaprès ça, on sest arrêté à chaque bar et chaque carrefour quon a trouvé pour tenter de faire reculer le moment de notre arrivée. Chacun voulait continuer de marcher, ensemble. Voilà pourquoi cet instant sur la photo, prise sur la place de la cathédrale Saint Jacques marquant la fin de notre pèlerinage, est si puissant.
Charger plus