La beauté du monde

La beauté du monde m’a toujours sauvé des connards sans cœur que j’ai croisé. Et hier encore, elle est parvenu miraculeusement à m’apaiser, faisant passer tout ce qui n’était pas à son niveau à l’arrière-plan, avec la douceur qu’une caresse…